Chine-Afrique: accès à la télévision satellitaire, un des bienfaits du forum pour le Burundi

Du 25 au 27juin 2018, s’est tenu à Pékin, capitale de la République populaire de Chine, le 4e forum sur la coopération sino-africaine des médias. Au total,400 délegués dont certains ministres de 44 pays africains ont participé au forum. Le ministre burundais de la Communication et des médias qui a conduit la délégation venue du Burundi a indiqué que ledit forum est bénefique pour le pays. 

 

Après ledit forum qui marque également la 8e édition du seminaire sur le développement de la télévision numérique en Chine et en Afrique, le ministre burundais de la Communication et des médias, Serges Ndayiragije,a indiqué dans une interview exclusive accordée à la rédaction du quotidien Le Renouveau du Burundi que ce forum a été beaucoup bénefique.

Le gouvernement chinois a promis qu’il va demarrer le projet de l’accès à la télévision satellitaire de 300 villages burundais. En effet, le ministre Ndayiragije a mentionné qu’ il a fait des contacts fructueux avec differents responsables chinois. « Depuis mon arrivée, j’ai mené des discussions avec le directeur général adjoint de StarTimes. Je lui ai demandé d’accélérer les procédures de la mise en exécution du projet concernant l’accès de 300 villages  burundais à la television satellitaire récemment lancé ».

Le Burundi veut que ce projet soit exécuté dans les meilleurs délais afin que les bénéficiaires puissent en profiter.Le ministre Ndayiragije a révélé qu’il a été également acceuilli par une délegation du gouvernement chinois. « Au cours de nos échanges, j’ai évoqué les mêmes demandes que celles adressées à StarTimes car, nous voulons que le projet de la télevision satellitaire soit une réalité et effective au profit de 300 villages concernés », a-t-il dit.  Il a affirmé que le gouvernement chinois a accepté de demarrer ledit projet le plus tôt possible.

Exécution du don de 190 000 décodeurs 

La même autorité a dit qu’il a évoqué le dossier du don de 190 000 décodeurs. Selon lui, les autorités de StarTimes, qui est la société éxécutant du projet, lui ont rassuré qu’ils vont éxecuter ce qu’ils ont promis dans un délai ne dépassant pas un mois. Compte tenu de ces discusssions aussi importantes, l’autorité burundaise a dit qu’il n’hésite pas à déclarer que ce forum est venu en temps utile pour le Burundi.Au cours de ce forum visant à renforcer les échanges et dialogues entre les autorités et les médias chinois et africains, les participants se sont appuyés sur trois thèmes.

Il s’agit, entre autres, de l’échange des politiques de médias, de la construction de droit de parole des médias ainsi que de la numérisation des media chinois et africains et du développement du secteur. Une déclaration conjointe pour approfondir les échanges et la coopération sino-africaine des médias a été signée.
Vincent Mbonihankuye ( à Pékin)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *